Numéro 619 - octobre 2022(dossier)

Et si on parlait ressources humaines ?

Nous consacrons chaque année un dossier sur la thématique des ressources humaines dans les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux. Si l’on compare ce thème à une cathédrale, la grande majorité des articles portent sur les fondations et sur la flèche. Les fondations, c’est ce que nous nommons le réglementaire ou le statutaire. Elles doivent être solides, sans quoi l’édifice s’écroule. La flèche, c’est ce qui se voit de loin, ce qui attire le regard, ce qui brille. C’est ce que nous appelons aujourd’hui la communication, l’attractivité. Mais pour bâtir une cathédrale gothique, il faut, entre autres éléments, des arcs brisés, des croisées d’ogives, des arcs-boutants, des rosaces… Nous avons voulu consacrer ce dossier annuel à ce qui rend l’édifice humain hospitalier complexe, en faisant l’impasse sur les sujets abordés traditionnellement. Le but n’est pas de bâtir une cathédrale, une chapelle suffira, tant que l’ensemble est solide et durable. 

Il est question ici de témoignages, de dynamique participative, de charge en soins, d’évènements indésirables, de temps de travail, de logiciel… De tout ce qui n’apparaît pas en première intention et qui participe pourtant à un tout. Il y est aussi question de caractère, grâce à l’excellent article de Frédéric Spinhirny, qui résume à lui seul que l’édifice est avant tout porté par les femmes et les hommes qui le composent, lesquels doivent parvenir à y vivre en harmonie. 

Et sans jugement, nous tenterons de prendre le recul nécessaire dans ce quotidien difficile en nous retournant, un temps, sur ce que nous écrivions sur le sujet il y a… soixante ans.

Jean-Yves Copin