Numéro 606 - mai 2021décryptage

ressources humaines

Personnel médical à l’hôpital

Vers l’attractivité retrouvée ?

L’attractivité médicale à l’hôpital est l’Arlésienne de ces quinze dernières années. Le cru 2021 des nouveautés légales sur cette thématique commence à nous parvenir. S’il est toujours trop tôt pour avoir des certitudes, il est possible de percevoir l’avenir lorsque l’on connaît les textes du passé et en prenant connaissance de ceux du temps présent. En ce qui concerne la gestion du personnel médical à l’hôpital, il n’est pas encore l’heure de faire de longs discours sur la réforme des statuts (les précisions techniques essentielles seront apportées au plus tard le 31 décembre 2021, par décret), mais il est temps de connaître les mesures légales publiées. 

Trois textes récents dressent l’esquisse de ce qu’il faudra mettre en place les prochains mois : l’ordonnance n° 2021-291 du 17 mars 2021 relative aux groupements hospitaliers de territoire et à la médicalisation des décisions à l’hôpital ; l’ordonnance n° 2021-292 du 17 mars 2021 visant à favoriser l’attractivité des carrières médicales hospitalières ; la loi n° 2021-502 du 26 avril 2021 visant à améliorer le système de santé par la confiance et la simplification. Pour ne s’en tenir qu’à la question statutaire (nous évoquerons ultérieurement le sujet de la gouvernance) voici un panorama (provisoire) des cinq principales mesures publiées ces derniers mois. Sur la direction des affaires médicales (DAM) de territoire La mesure fondamentale, laquelle figurait déjà dans la loi Buzyn(1), concerne la création d’une DAM de territoire, puisque l'établissement support désigné par la convention constitutive assure pour le compte des établissements parties la définition d'orientations stratégiques communes pour : la gestion prospective des emplois et des compétences,  l'attractivité et le recrutement,  la ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.