Numéro 504 - mars 2011dossier

Recherche biomédicale et en santé

La place des établissements de santé

Les centres hospitaliers et universitaires (CHU) – ces associations singulières entre centres hospitaliers régionaux (CHR), universités et établissements de recherche – sont, depuis leur origine, des moteurs et des lieux stratégiques de la recherche et de l’innovation médicale. Depuis cinquante ans, les CHU se sont en effet construits sur l’idée forte d’un continuum soins/enseignement/recherche. Cet aspect fondamental de leurs missions a pris, au cours de la dernière décennie, une dimension nouvelle, dans la mesure où le secteur de la santé et de la recherche médicale constitue désormais l’un des secteurs clés de la compétitivité de notre pays.

L’enjeu, concernant les CHU, est triple. Il est d’abord un enjeu de santé : celui de la poursuite du progrès médical et de l’accès de l’ensemble des malades à l’innovation diagnostique et thérapeutique. Il est aussi socio-économique : en s’associant aux collectivités territoriales et au tissu économique des territoires sur lesquels il est présent, le CHU participe au développement économique et à l’attractivité du territoire et de la région dans lequel il s’insère et apporte ainsi sa contribution au développement de la recherche biomédicale française. L’enjeu est, enfin, culturel : mobiliser les équipes médicales et soignantes autour de l’enjeu prioritaire de la recherche, c’est mobiliser l’esprit d’invention, favoriser une démarche rigoureuse, former à l’esprit critique ; c’est aussi diffuser, à tous les niveaux, un état d’esprit tourné vers l’innovation. Les trois grands piliers du centre hospitalier et universitaire, que constituent l’hôpital, l’université et les organismes de recherche, font actuellement l’objet d’une profonde modernisation. Nous devons nous saisir des nouveaux outils ainsi mis à ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.