Numéro 602 - janvier 2021covid-19

organisation

Les structures d’urgence d’Île-de-France

Compétences soignantes et coopération

Les structures d’urgence ont été touchées en première ligne par la crise sanitaire. Leurs capacités d’adaptation et de réactivité, associées à l’engagement de leurs professionnels, ont permis d’apporter une réponse ajustée au contexte et aux moyens disponibles. La situation questionne les activités soignantes, les compétences nécessaires à leur réalisation et les modalités d’accès à la coopération interprofessionnelle. Éléments de réflexion à partir de l’expérience de plusieurs structures d’urgence d’Île-de-France.

Membres de la commission régionale d’experts soignants des urgencesARS Île-de-France : Ahmat Batoul (urgences, HIA Béjin), Bastide Théophile (urgences-Smur, AP-HP Lariboisière), Boboul Yann (urgences, GH Carnelle Portes de l’Oise), Boureau Anne (urgences, GH Paris Saint-Joseph), Cherel Emmanuelle (urgences, AP-HP Ambroise-Paré), Coulange Elisabeth (urgences, hôpital franco-britannique), Jacques André Corinne (urgences, AP-HP Saint-Louis), Legras Sandrine (urgences, hôpital du Vert-Galant), Nantou Marie (urgences, HIA Percy), Plumet Orianne (urgences, AP-HP Pitié-Salpêtrière), Robalo Elisabeth (urgences pédiatriques, hôpital Sainte-Camille), Schoen Marianne (Smur, AP-HP Robert-Debré), Villard Isabelle (urgences-Samu-Smur, hôpital René-Dubos). Comme l’ensemble des intervenants du champ de la santé, les structures d’urgence (services d’urgence, service d’aide médicale urgente, structures mobiles d’urgence et de réanimation) ont été et sont encore particulièrement impactées par la pandémie liée au virus SARS-Cov-2. La crise sanitaire leur a demandé une très forte adaptabilité, qu’elles ont su mobiliser dans un environnement ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.