Numéro 614 - mars 2022dossier

échanges

L’expérience du Covid-19

Cette partie reprend des éléments issus de plusieurs discours introductifs, de grands témoins ou de tables rondes, afin de les rassembler au regard de leur lien avec la crise sanitaire. Les intervenants aux Assises ont remercié les professionnels impliqués depuis deux ans dans la gestion de la crise sanitaire et ont insisté sur l’importance de capitaliser sur l’esprit né lors de cette crise.

Ancien directeur général d’ARS, Benoît Vallet a mis en avant que l’adaptation du système a été la qualité première de cette pandémie. Il souligne que la leçon à retenir est de mieux se préparer et se former afin de renforcer l’adaptabilité de nos organisations pour se préparer à d’autres situations sanitaires exceptionnelles, notamment avec l’exemple des lits éphémères. Il est essentiel d’anticiper les difficultés démographiques en sécurisant les ressources déjà présentes, en maintenant les compétences et en les faisant évoluer. Didier Houssin a lui aussi insisté sur l’importance d’une préparation sérieuse et soutenue à des événements dont la modalité est certaine mais la survenue incertaine, comme les incendies et les épidémies. Plusieurs intervenants, notamment Benoît Vallet, Katia Julienne, Didier Houssin et Amélie Verdier, ont mis en avant le fait que la crise sanitaire a été un accélérateur de transformations. Des actions qui auraient pris beaucoup de temps pour se mettre en place ont été rapides : les coopérations interprofessionnelles ou territoriales, les liens entre la ville et l’hôpital, la santé ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.