Numéro 615 - avril 2022rĂ©flexion

management

La gratitude, un levier pour redonner du sens au travail

Au sein d’un système de santé complexe, l’hôpital répond à des besoins de performance et de rentabilité. Face à cela, les agents ne se sentent pas considérés et déplorent un manque de reconnaissance. En parallèle se développe un courant de pensée fondé sur la psychologie positive : la gratitude. C’est au carrefour de ce dilemme éthique entre rentabilité, performance et besoin de reconnaissance que les managers se situent. Si la gratitude est une émotion positive imbriquée à la reconnaissance, il s’agit alors d’un levier managérial pour redonner du sens aux activités et ainsi améliorer la qualité de vie au travail.

L’hôpital public a connu une crise sanitaire exceptionnelle. Cette crise s’est imposée alors que l’hôpital souffrait, tant dans ses organisations que dans son manque de personnel. Au sein d’un système de santé complexe se pose la question de la qualité de vie au travail et de ses enjeux. Les managers jouent un rôle fondamental pour accompagner les équipes. Une problématique peut être soulevée et en quoi un leadership positif fondé sur la gratitude peut permettre aux organisations et aux équipes d’associer le bien-être au travail et la performance ?  Cette notion de la gratitude participe à réduire les risques psychosociaux, mais surtout, elle est un levier managérial pour redonner du sens au travail.  Un système de santé complexe L’Organisation mondiale de la santé (OMS) définit un système de santé comme « l’ensemble des organisations, des institutions, des ressources et des personnes dont l’objet principal est d’améliorer la santé […](1) ». En France, différents acteurs participent au système de santé : les professions médicales et paramédicales, les établissements de santé (hospitalier, médico-social, publics, ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.