Numéro 494 - mars 2010dossier

Économie

Coût de dispensation des essais cliniques

La recherche clinique est nécessaire pour améliorer la connaissance des pathologies et des thérapeutiques. Les prestations pharmaceutiques relatives aux essais cliniques, qui s’intègrent dans un circuit du médicament expérimental de qualité aux modes de financement variables, n’étant pas tarifiées, il est indispensable d’en estimer le coût. L’étude présentée ici a pour objectif d’évaluer le coût pharmaceutique des essais cliniques au CHU de Besançon et de le confronter aux recettes attendues. Ce type d’étude est nécessaire à l’amélioration et à l’efficience des actes pharmaceutiques à l’hôpital.

La recherche clinique est nécessaire pour améliorer la connaissance des pathologies et des thérapeutiques. Les essais de médicaments chez l’homme (volontaires malades ou sains) évaluent le rapport bénéfice/risque de nouveaux médicaments (1). Le circuit du médicament pour les essais cliniques suit les étapes classiques suivantes : prescription médicale, dispensation avec validation et conseil pharmaceutique, le cas échéant préparation des unités de traitement et administration (2). Néanmoins, la conduite de protocoles de recherche thérapeutique justifie un circuit du médicament spécifique. La recherche clinique institutionnelle est financée par les dotations Merri (mission d’enseignement, de recherche, de référence et d’innovation), au travers de crédits spécifiques reconductibles ou non (3). Ces financements concernent uniquement les essais de promoteurs institutionnels. En parallèle, les coûts liés aux essais de promoteurs industriels sont financés sur la base d’une grille de surcoûts harmonisés, issue d’un référentiel national. Elle fixe notamment les coûts estimés des prestations pharmaceutiques (grille « harmonisée » du Centre ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.