Numéro 605 - avril 2021dossier

expérience

Innovation : de spectateur à acteur

Les start-up occupent une place de plus en plus importante au sein de l’innovation en santé, même si 60 % d’entre elles expriment encore des difficultés à travailler avec les établissements sanitaires et médico-sociaux. Avec la multiplication de solutions innovantes en santé, ces derniers ne peuvent pourtant qu’être amenés à s’y intéresser. Or, 80 % d’entre eux n’ont pas de processus dédié au management de l’innovation. Autrement dit, ils ne sont pas organisés pour accompagner leurs projets innovants en interne ou travailler avec des start-up.

Le manque d’organisation des établissements de santé vis-à-vis de l’innovation s’explique principalement par une mauvaise perception de ce qu’est cette dernière : une activité secondaire à laquelle on accorde peu de temps et de ressources, un phénomène aléatoire ne nécessitant de fait pas de management particulier, une activité coûteuse réservée à un cercle restreint d’experts ou de personnes aux profils créatifs, ou encore confondue avec la recherche ou la technologie. L’innovation n’est pourtant rien de tout cela : c’est une activité de support dédiée à la recherche de l’amélioration, s’organisant de manière collaborative, agile et itérative, basée sur l’expérience et centrée sur les utilisateurs et leurs usages. En d’autres termes, l’innovation est la meilleure façon de s’améliorer dans ses activités et d’en développer de nouvelles. Une organisation adaptée Si l’on souhaite s’organiser et manager l’innovation, il est tout d’abord nécessaire de se doter d’une équipe dédiée et de développer une culture de l’innovation au sein de son établissement. Ensuite, il faut mettre en place des processus ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.