Numéro 611 - décembre 2021dossier

cour des comptes

Covid-19 : le financement de la recherche publique dans la lutte contre la pandémie*

Partout en France, la crise sanitaire a placé la recherche publique aux premières loges des avancées scientifiques. Un an après le début de la pandémie de Covid-19, la Cour des comptes a lancé un « audit flash », réalisé en quatre mois, permettant d’établir un premier bilan des efforts financiers dédiés à la recherche clinique lors de la première vague. Plus qu’un état des lieux des fonds engagés dans l’urgence pour la recherche, la Cour fait le bilan d’une stratégie publique définie dans l’urgence, pour permettre un déploiement rapide de la recherche sur le territoire.

La période d’étude du rapport de la Cour des comptes courait du 1er janvier 2020 au 1er mars 2021 et deux parties principales s’en dégagent. En premier lieu, un inventaire des ressources dégagées en urgence par les organismes institutionnels bailleurs de crédits et des fonds mobilisés par les principaux opérateurs (structures de recherche, centres hospitaliers, universités). En second lieu, la Cour examine les perspectives, affirmant que les résultats ne sont malheureusement pas à la hauteur des attentes en raison de plusieurs défauts structurels ayant freiné une juste allocation des volumes financiers débloqués. Dès lors, quelle stratégie de recherche envisager à l’heure où les voyants semblent au vert et les avancées cliniques devant nous ?  Un bilan des financements sur le territoire national et européen   Les principaux fonds engagés pour la recherche publique relèvent de financements nationaux ou d’initiatives locales portées par les universités et les CHU. Au niveau national, sur la période étudiée, plus de 500 millions d’euros sont dédiés à la recherche clinique, auxquels s’ajoutent plus de 30 millions d’euros de ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.