Numéro 593 - fĂ©vrier 2020ap-hp

parcours patient

Simplifier la gestion des RDV en oncologie

Une unité de programmation à l’HEGP

En France métropolitaine, 399 500 nouveaux cas de cancers ont été diagnostiqués en 2017(1). Dans ce contexte, l’hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP), qui dispose de quatre services à orientation cancérologique et d’un plateau technique complet, a ouvert en mai 2018 une unité dédiée à la programmation du parcours patient en oncologie : consultations médicales, biopsies, imagerie, pose des dispositifs intraveineux longue durée, hôpital de jour mutualisé avec administration des antitumoraux, consultations paramédicales d’annonce, suivi des patients sous thérapies orales, évaluations médicales et suivis.

Le parcours de soins, défini par la Haute Autorité de santé (HAS) comme « le juste enchaînement et au bon moment des différentes compétences professionnelles liées directement ou indirectement aux soins », est devenu un enjeu majeur pour améliorer la prise en charge des patients en oncologie. Parmi les outils disponibles pour assister les patients dans leurs parcours, l’assistance à la coordination des soins (patient navigation) a montré son efficacité dans le cadre de la prise en charge des cancers(2). Des travaux ont été menés à l’hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP) afin d’optimiser le parcours de chimiothérapie(3), permettant de diminuer le temps d’attente des patients recevant leur chimiothérapie en hôpital de jour. La réduction du temps d’attente est un enjeu important qui a fait l’objet de travaux à l’étranger et s’intègre dans la problématique de la coordination des soins(4). Néanmoins, l’enjeu de la coordination des soins est plus large que la réduction du temps d’attente en hôpital de jour et s’inscrit dans un cadre de coordination entre les consultations, les actes techniques et biologiques, les traitements ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.