Numéro 499 - octobre 2010expérience

Développement

L’avènement du CHU Hassan II

À la fois garant de la cohésion sociale en quête d’une plus grande performance et lieu symbolique, en perpétuelle interaction avec la société, l’hôpital s’est nourri des avancées technologiques spectaculaires enregistrées dans le domaine médical pour redéfinir ses missions et reconfigurer son territoire. Au Maroc, comme ailleurs, l’hôpital est perçu tantôt service public, tantôt établissement de soins. Malgré plusieurs réformes – dont celle de 2001 visant à moderniser le réseau hospitalier –, l’offre de soins dans certaines régions marocaines ne répond pas suffisamment aux aspirations d’une population de plus en plus nombreuse et exigeante. Ainsi, dans la région Fès-Boulemane (1 573 055 habitants), la couverture médicale limitée, le taux d’indigence élevé et l’éloignement géographique des populations posaient de sérieux problèmes que l’avènement du CHU Hassan II a permis de résoudre en partie.

Avant l’avènement du CHU Hassan II, l’offre de soins dans la région Fès-Boulemane était limitée à six hôpitaux ; le CHU était basé depuis 2001 dans des structures anciennes, dont la vétusté et l’exigüité datant de l’ère coloniale ne permettaient guère une mise à niveau des bâtiments conformes aux normes internationales. D’où la nécessité d’édifier des structures modernes plus attractives et plus efficaces en matière de prise en charge thérapeutique. La situation antérieure au nouveau CHU peut se résumer ainsi : vétusté et exiguïté des bâtiments  ; absence ou obsolescence des équipements médico-­techniques ; détérioration de l’offre de soins ; accessibilité limitée à des prestations médicales de pointe dont la plupart concentrées dans l’axe Rabat/Casablanca ; régression de l’attractivité des hôpitaux ; stagnation économique et sociale. L’offre régionale de soins était assurée par le réseau hospitalier suivant : six hôpitaux hors CHU relevant de la région Fès-Boulemane, dont deux à Fès ; trois hôpitaux relevant du CHU : - l’hôpital Al Ghassani, à vocation générale, ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.