Numéro 523 - fĂ©vrier 2013[UniversitĂ© d’étĂ© Alzheimer]

Expérience

Vivre après, inventer, reconstruire et préserver l’essentiel au jour le jour

Au moment de l’annonce diagnostique  La grande majorité des personnes interrogées ont insisté sur la nécessité pour elles de ne pas se laisser envahir par l’angoisse de l’annonce diagnostique et des perspectives qu’elle recouvre. Il s’agit bien entendu d’un moment choc, un ...

Numéro 523 - fĂ©vrier 2013[UniversitĂ© d’étĂ© Alzheimer]

Organisation

Stratégie face à la maladie : s’adapter au quotidien

Autour de l’accueil de la personne malade à l’hôpital

L’organisation hospitalière de la prise en soins des patients présentant une maladie d’Alzheimer ou des troubles apparentés a très fortement évolué sous l’impulsion des plans Alzheimer. Jusqu’alors, des acteurs de différentes spécialités (gériatres, neurologues, voire psychiatres) ...

Numéro 523 - fĂ©vrier 2013[UniversitĂ© d’étĂ© Alzheimer]

Soin

Alliance thérapeuthique, recours, soutiens…

Que solliciter et mettre en œuvre pour viser la qualité et l’efficience d’une relation de soin ?

En effet, le médecin souhaite le meilleur pour son patient mais, pris dans la tourmente de l’exercice médical au quotidien, il est parfois dépassé par des situations qu’il n’arrive plus à gérer. La personne malade a conscience de la bienveillance qu’on lui porte, mais elle désire ...

Numéro 523 - fĂ©vrier 2013[UniversitĂ© d’étĂ© Alzheimer]

Introduction

Après l’annonce, vivre au quotidien

Je suis particulièrement heureuse d’être ici pour cette deuxième édition de l’université d’été Alzheimer, d’autant que je n’avais pu être présente l’an dernier et que tous ceux qui y avaient assisté en revenaient enthousiasmés par ce temps de dialogue et de réflexion vécu ...

Numéro 523 - fĂ©vrier 2013[UniversitĂ© d’étĂ© Alzheimer]

RĂ©flexion

Entre abandon de soins et acharnement thérapeutique

Le dispositif juridique actuel (lois des 4 mars 2002 et 22 avril 2005) a mis l’accent sur le respect de la volonté du patient, mais qu’en est-il de l’autonomie du malade souffrant de démence ? Comment respecter sa propre façon de voir les choses sans imposer notre vision du bon traitement ...

Numéro 523 - fĂ©vrier 2013[UniversitĂ© d’étĂ© Alzheimer]

Information

Solitudes cumulées de la personne, des proches et des aidants professionnels

Et pourtant, la personne malade est isolée dans sa maladie, dans ses perceptions. Elle est traversée par des sentiments d’incompréhension et d’injustice. Elle est seule, car elle oublie que les autres sont présents, qu’ils sont venus la visiter, qu’ils sont intervenus auprès ...

Numéro 523 - fĂ©vrier 2013[UniversitĂ© d’étĂ© Alzheimer]

Éthique

L’identité du patient au cœur de la relation en neuropsychologie

Nécessité d’une réflexion éthique

Un laboratoire de neuropsychologie n’est pas comparable à un autre et la place de l’éthique dans la relation neuropsychologue/patient s’intègre dans un cadre plus large, de l’ordre de la philosophie du soin. Ce cadre doit pouvoir apporter des éléments de réponse à des questions au ...

Numéro 523 - fĂ©vrier 2013[UniversitĂ© d’étĂ© Alzheimer]

Juridique

Anticiper l’avenir

Les différentes formes de protection juridique

Aucun régime spécialement adapté à cette maladie ou à celles apparentées n’ayant à ce jour été mis en place, la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ne dispose que de la protection juridique de droit commun. Or, quatre principes applicables à toutes les formes de protection ...

Numéro 523 - fĂ©vrier 2013[UniversitĂ© d’étĂ© Alzheimer]

Citoyenneté

Le droit de vote de la personne malade

La volonté du législateur français d’aller dans ce sens s’est traduite par la publication récente de textes concernant notamment l’accessibilité des bureaux de vote et des techniques de vote aux personnes ayant un handicap mental ou psychique (loi n° 2005-102) et l’abandon de la ...

Numéro 523 - fĂ©vrier 2013[UniversitĂ© d’étĂ© Alzheimer]

RĂ©flexion

Le sens des mots : « quotidien »

Si le thème de ces deux journées est la vie au quotidien, il faut s’arrêter sur le mot « quotidien ». Un  temps très particulier, car il a deux sens : c’est un temps défini et bien délimité – la durée vécue à l’échelle d’un jour –, mais c’est aussi une qualité : ...