Numéro 617 - juin 2022réflexion

performance

Preuves de concept et capacités de conception collective

L’exemple d’un projet de design sur l’amélioration des urgences pour personnes âgées

L’étude des preuves de concept (POC) réalisées dans le projet de design mené par la Chaire de Philosophie à l’hôpital et l’agence de design les Sismo, et financé par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie(1) , vient enrichir la description du pouvoir génératif des POC selon un versant organisationnel. La démarche peut aider au renouvellement du regard des soignants sur ce que veut dire prendre soin, mais aussi sur leurs propres vulnérabilités et compétences. Elle contribue à la valorisation réciproque des expertises de chaque profession dans le cadre d’une co-conception et catalyse de nouveaux projets grâce au développement de nouvelles représentations de l’existant et de futures alternatives, de nouvelles formes de coordination entre les équipes hospitalières, et donc de nouvelles capacités de conception collective.

Interfaces critiques entre la médecine de ville et la médecine hospitalière, et chevilles ouvrières de la permanence des soins du système de santé français, les services d’urgence font l’objet d’insatisfactions voire d’inquiétudes grandissantes chez l’ensemble de leurs parties prenantes. Les problématiques contemporaines des urgences, au-delà du cas spécifique des personnes âgées, soulèvent des enjeux d’innovation profonds. La soutenabilité du modèle actuel est ainsi questionnée par une multiplicité d’organisations : structures représentatives des professionnels d’urgence, associations de patients, Cour des comptes, Sénat, etc. En 2015, l’association Samu-Urgences de France affirme dans son livre blanc que « l’organisation actuelle de la médecine d’urgence ne permet plus, et ne permettra pas demain, de faire face aux inéluctables évolutions des besoins de soins et de notre système de santé(2) ». En 2017, le rapport d’information fait au nom de la commission des affaires sociales du Sénat souligne que les urgences hospitalières et les soins non programmés font régulièrement l’objet de rapports « soulevant ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.