Numéro 553 - février 2016expérience

Prospective

Vers un diagnostic territorial à partager

Évaluation de l’activité de cinq établissements en vue de la mise en place d’un GHT

La nouvelle loi de modernisation du système de santé prévoit la mise en place dès le 1er juillet 2016 de groupements hospitaliers de territoire (GHT). Début 2015, les auteurs se sont lancés dans une représentation du diagnostic territorial en partant de leur établissement et en considérant quatre établissements de leur territoire de santé avec lesquels ils travaillent. Ils ont estimé ce qu’amènerait le groupement de ces établissements en termes d’activité, de ressources et d’offre territoriale (1).

Les groupements hospitaliers de territoire (GHT) mettront en lien plusieurs établissements de santé, du secteur public et/ou privé. Chaque GHT devra avoir une valence universitaire(2) et tous seront organisés autour d’un projet médical partagé (PMP) afin que le parcours patient soit au centre du dispositif. Tous les établissements publics doivent y participer quelles que soient leurs spécialités. Ainsi, le PMP devra être issu d’un « diagnostic territorial robuste ». En anticipant, nous avons entrepris, à notre initiative, de débuter début 2015 une représentation du diagnostic territorial en partant de notre établissement, les hôpitaux de Saint-Maurice (HSM) et en considérant quatre établissements de notre territoire de santé (3) (le département du Val-de-Marne) avec lesquels nous travaillons : le centre hospitalier intercommunal de Créteil (ChiC), le centre hospitalier intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges (ChiV), le centre hospitalier des Murets (La Queue-en-Brie) et le centre hospitalier Saint-Camille (établissement privé Espic, à Bry-sur-Marne). Nous avons estimé, en partant des données publiques et notamment du programme de ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.