Numéro 565 - avril 2017dossier

réflexion

La sécurisation du système d’information

Option ou nécessité ?

L’hôpital public est au centre d’enjeux et de défis majeurs pour son avenir. Il doit prendre en charge des interventions de haute technicité, gérer la concurrence et garantir un niveau incontestable de sécurité et de qualité des soins. Les évolutions technologiques appliquées à la santé constituent un atout majeur pour améliorer la qualité de la prise en charge des patients. Des évolutions qui exigent des mesures de sécurisation adaptées…

Les évolutions technologiques appliquées à la santé permettent de développer de nouvelles pratiques professionnelles – notamment grâce à la mobilité –, de collecter un nombre exponentiel de données grâce à l’évolution des technologiques médicales et de traiter toujours plus de données grâce à l’évolution des puissances de calcul des ordinateurs. La loi de modernisation du système de santé de janvier 2016 prend en compte ces nouvelles pratiques, ces nouvelles possibilités technologiques, et soutient la dématérialisation des données de santé, notamment à partir de la production de référentiels d’interopérabilité et de sécurité, le remplacement de la procédure d’agrément des hébergeurs de données de santé par une procédure de certification plus adaptée aux professionnels de l’hébergement, ainsi que par la fourniture d’un cadre juridique et technique pour la destruction des dossiers sur support papier après numérisation. Les directives nationales Le ministère des Affaires sociales et de la Santé a défini son catalogue de mesures de sécurisation des établissements de santé (1). Ce dernier prévoit un volet « système ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *