Numéro 578 - septembre 2018colloque

Zoom

La réforme de la psychiatrie

Depuis une vingtaine d’années, de nombreux rapports, commandés par les ministres de la Santé, ont confirmé que la santé mentale et la psychiatrie constituent un enjeu de santé publique majeur, suivant en cela les constats répétés de l’OMS. Ces rapports ont fait des recommandations convergentes (le dernier en date, celui de Michel Laforcade, octobre 2016). Les gouvernements successifs ont annoncé des plans sans qu’aucun ait été totalement mis en œuvre (voir les rapports de la Cour des comptes ou du Haut Conseil de santé publique sur le sujet). La loi de janvier 2016, en prenant des dispositions relatives à l’organisation territoriale de la psychiatrie, incite les professionnels à faire des projets territoriaux de santé mentale.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a récemment présenté un nouveau plan qui reprend des mesures proposées par les précédents travaux ou rapports : pour les MG stage obligatoire en psychiatrie, surspécialisation des infirmiers travaillant dans ce secteur, bonnes pratiques, révision des tarifs (consultations complexes et pédopsy), préservation des budgets consacrés à la psychiatrie dans les hôpitaux ou GHT. Il est intéressant de s'interroger sur les causes des échecs relatifs des politiques publiques en matière de psychiatrie et de santé mentale : manque de volonté politique, moyens insuffisants, fortes résistances aux changements malgré l'attente des patients et de leur entourage, pilotage par le seul ministère de la Santé d'une politique publique impliquant de très nombreux secteurs (santé, équipement logement, emploi, éducation nationale, culture, justice, intérieur…), cloisonnement excessif entre professionnels, institutions, social, médico-social et sanitaire, etc., absence d’évaluation… Les principaux enjeux d’une réforme  Répondre aux attentes des patients et de leur famille et entourage. Répondre aux besoins et ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.