Numéro 603 - février 2021covid-19

stratégie

Les pièges à éviter avant la prochaine pandémie

La pandémie du Covid-19 amène les décideurs de nombreux pays industrialisés à mettre en œuvre différentes mesures afin d’éviter, à l’avenir, les ruptures de stock de certains équipements de protection du personnel de soins, tels les masques N95 en Amérique du Nord ou FFP2 en France, devenus emblématiques de ce phénomène. Si les intentions de sécuriser les sources d’approvisionnement sont inévitablement nobles, nous aurions tous intérêt à revoir les leçons de l’histoire afin de nous assurer que les solutions mises en avant pourront perdurer et être encore accessibles lors d’une prochaine pandémie. En regard d’événements du passé, les auteurs présentent ici certains pièges à éviter. 

Piège 1 Oublier la dernière crise pour chercher à faire de rapides économies  L’histoire de la réserve de pandémie de la Californie est très instructive. En 2006, suite à la pandémie du syndrome respiratoire aigu sévère (Sras), la Californie investit 200 millions de dollars dans cette réserve, contenant entre autres des masques N95 et des ventilateurs. En 2011, l’administration, voulant juguler le déficit de l’État, décide de se départir de cette réserve, ce qui lui permet de générer des économies de moins de 6 millions de dollars , un résultat qui semble dérisoire par rapport au déficit de la Californie de l’époque : 26 milliards de dollars(1). Des gains qui apparaissent encore plus minimes lorsque l’on connaît aujourd’hui les conséquences d’une telle décision. Il demeure que plusieurs administrations se sont fortement endettées lors de la présente crise. Inévitablement, viendra une période où l’on devra contenir les dépenses publiques ; il sera alors nécessaire de concevoir des solutions qui puissent résister à des efforts de compression.  Piège 2 Investir dans le béton et négliger les processus de ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.