Numéro 593 - fĂ©vrier 2020expĂ©rience

logistique

Le magasinier 2.0

Un hôpital est constitué de nombreux réseaux de distribution internes afin d’acheminer les différentes fournitures et équipements nécessaires aux professionnels de la santé ou aux patients eux-mêmes. Dans la conception de ces réseaux, les 30 derniers mètres à franchir pour atteindre les points d’utilisation deviennent souvent critiques, car les activités logistiques (commander, transporter, ranger) peuvent interférer avec les activités cliniques. Au Québec, ces réseaux de distribution internes sont traditionnellement alimentés par les magasiniers relevant de la logistique, mais aussi par les préposés à l’entretien, les assistants techniques en pharmacie, les préposés aux bénéficiaires, les infirmières, ces dernières pouvant consacrer jusqu’à 20 % de leur temps à des activités logistiques(1). La direction de l’approvisionnement et de la logistique (DAL) du centre hospitalier de l’université de Montréal (CHUM) a profité du déménagement dans un nouveau bâtiment à l’automne 2017 pour revoir complètement le rôle de ses magasiniers et leur implication auprès des secteurs cliniques.

Deux changements militaient pour une transformation du rôle des magasiniers du CHUM. D’abord, contrairement à ses trois sites antérieurs, le nouveau bâtiment du CHUM ne devait pas être doté d’un magasin central pour les fournitures médicales. Ce dernier serait excentré et géré par un prestataire de service qui verrait à assembler les fournitures nécessaires à chaque secteur d’activité, selon les commandes lancées à partir d’un horaire préétabli(2). Ensuite, le nouveau bâtiment disposerait de 70 véhicules autoguidés (VAG) et d’un système de pneumatique voyant au déplacement des différents flux (repas, déchets, lingerie, médicaments, fournitures médicales, etc.). Ainsi, pour l’équipe logistique, deux tâches qu’elle réalisait traditionnellement – gérer les stocks au magasin et livrer les commandes aux différents secteurs d’activité – seraient remplies par de nouveaux intervenants ou technologies. Il y avait donc une occasion à saisir pour réallouer des ressources à d’autres tâches, permettant ainsi d’élargir l’offre de service de la direction de l’approvisionnement et de la logistique pour libérer le personnel ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.