Numéro 601 - décembre 2020livres

La très mirifique et déchirante histoire de l’homme qui inventa le livre de poche

Rolf Potts

J’aime beaucoup les éditions Incultes. Ce petit livre est l’occasion de les citer. En 57 pages, Rolf Potts raconte l’histoire d’Emanuel Haldeman-Julius, éditeur des « petits livres bleus » aux États-Unis : 300 millions de livres à bas prix, souvent controversés, ont ainsi été diffusés à destination d’une classe populaire qui, jusque-là, ne lisait pas, ou peu. Au passage, il est hélas fort peu probable qu’elle lise davantage aujourd’hui. Bien avant Internet, l’entrepreneur avait flirté sur la vague des envois postaux pour diffuser au plus grand nombre des moments de culture et de pensée, dans un format conçu pour la poche des travailleurs. Un petit livre à offrir ou à s’offrir pour faire perdurer le plaisir de l’accès à tous de la lecture. « De taille réduite, portatifs et quasiment dénués d’illustrations, ils étaient destinés à être lus (et échangés) au cours des heures creuses d’une journée de travail : pauses, trajets de bus, instants volés pendant la sieste des enfants. Tout au long des années 1920, puis de la Grande Dépression, de véritables bibliothèques s’accumulèrent dans les halls ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.