Numéro 608 - septembre 2021[Livres]

Sur la scène intĂ©rieure – Faits

Marcel Cohen

« Faits ». Tel est le sous-titre de ce livre. « Faits ». Ce n’est pas un roman. Ce sont des faits. Réels.  Ce sont les souvenirs de Marcel Cohen sur ses proches. Des souvenirs et quelques objets. Des dates de naissances. Pour les dates de décès, un numéro de ...

Numéro 608 - septembre 2021[Livres]

Zone blanche

Jocelyn Bonnerave

Maxime est un musicien célèbre, habitué des tournées, des planches et des projecteurs. Il a un frère avec lequel les contacts sont rares. Lorsque ce dernier disparaît, Maxime participe aux recherches et découvre sa vie : zadiste, pleinement intégré dans la communauté de la zone à ...

Numéro 608 - septembre 2021[Livres]

Encore une journée divine

Denis Michelis

Monologue d’un patient (Robert) avec un médecin, voilà un de ces textes que l’on ouvre et que l’on ne peut refermer avant d’en avoir terminé la lecture. Robert, psychanalyste, est hospitalisé pour une dépression. En pleine réussite, entouré d’une femme aimante et d’un éditeur ...

Numéro 607 - juillet 2021[Livres]

Un jour, j’ai pas dormi de la nuit

Marlène Tissot

Et pourquoi ne pas profiter de l’été pour lire un peu de poésie et ces soixante-deux poèmes qui commencent de manière identique : Un jour, j’ai pas dormi de la nuit. Et la nuit, lorsque la poétesse ne dort pas, les fulgurances s’enchaînent. Et si « le citoyen deux points zéro est ...

Numéro 607 - juillet 2021[Livres]

La Marche de l’incertitude

Yamen Manai

Depuis Sidi Bou Saïd, tous les hasards sont possibles. Même les retrouvailles onze ans après de deux lycéens dont le regard s’était croisé sur un banc. Le livre en format poche a la part belle dans ce texte. Les plus anodines des existences, par la simple attention qu’elles portent aux ...

Numéro 607 - juillet 2021[Livres]

Comme des bĂŞtes

Violaine BĂ©rot

Quatorze chapitres comme autant de témoignages, accompagnés de quatorze poèmes autour de la légende de la Grotte aux fées. Dans un village éloigné, une mère élève seule son fils. Il ne parle pas, il grogne. Il est surnommé l’Ours. Et puis un jour un fait divers. Et quatorze ...

Numéro 607 - juillet 2021[Livres]

L’Homme qui peignait les âmes

Metin Arditi

Metin Arditi nous raconte l’histoire d’Avner, l’homme qui peignait les âmes, de 1079 à 1104. Juif, il souhaitera apprendre à « écrire » des icônes, sera congédié par les siens, se convertira au christianisme sans avoir la foi, se liera d’amitié avec un musulman… Il trouvera ...

Numéro 607 - juillet 2021[Livres]

Solak

Caroline Hinault

Solak est un huis clos en terre arctique, où quatre hommes se retrouvent dans une extrême solitude. L’accès au camp militaire se fait par hélitreuillage (et encore, une partie de l’année), histoire de bien marquer l’inaccessibilité vers tout autre contact humain.  Ce premier roman ...

Numéro 607 - juillet 2021[Livres]

Ce qu’il faut de nuit

Laurent Petitmangin

Écrit à la première personne – le narrateur, un père qui élève seul ses deux enfants quelque part en Loraine–, ce récit nous plonge dans le quotidien d’une famille modeste, unie et heureuse malgré les malheurs. Un jour, le fils de ce militant socialiste fidèle, bascule ...

Numéro 607 - juillet 2021[Livres]

Édito – Lectures d’Ă©tĂ©

L’été arrive. Nous aurons envie d’embrasser ceux qui nous ont manqué, d’oublier les derniers mois, de rire et de danser.… Nous nous écarterons, le temps d’un été, de toute gestion hospitalière. Même si, souvent, nous trouvons dans les livres un éclairage sur notre ...

Numéro 607 - juillet 2021[Note de lecture]

Essai

Apprendre Ă  vieillir comme un cristal qui se forme
Recueil d’histoires de vie

François de La Fournière

Alors que le dispositif de santé est profondément maltraité, avec une mise en tension entre la vision financière et les préceptes d’Hippocrate, François de La Fournière nous rappelle à une posture humaniste envers le malade : non pas seulement des soins à lui apporter, mais aussi de ...

Numéro 604 - mars 2021[Dossier]

lectures

Ă€ contre-courant

L’Établi Robert Linhart Il y a des livres que l’on regrette de ne pas avoir lus plus tôt, dans les couloirs d’un lycée ou un studio d’étudiant. L’Établi en fait partie. Publié en 1978, il retrace une année de la vie de l’auteur, militant intellectuel, qui réussit à être ...

Numéro 601 - dĂ©cembre 2020[Livres]

Elias Portolu

Grazia Deledda

Prix Nobel de littérature 1926, l’écrivaine italienne Grazia Deledda est rééditée en format poche par les éditions Cambourakis. Elias Portolu, c’est l’histoire d’un amour impossible entre le héros, qui donne son nom à l’œuvre, et Maddalena, qui va épouser son frère. Le roman ...

Numéro 601 - dĂ©cembre 2020[Livres]

Histoire du fils

Marie-Hélène Lafon

J’aime Marie-Hélène Lafon. Nous avons tous nos auteurs préférés, pour des raisons qui nous échappent. Histoire du fils est un bijou. Pas un collier de diamants, plutôt une perle discrète. Là où des auteurs sur 500 pages nous en auraient moins dit, ce texte court, dans une langue ...

Numéro 601 - dĂ©cembre 2020[Livres]

ĂŽle

Siri Ranva Hjelm Jacobsen

Et si, à défaut de voyager, vous vous échappiez quelques heures, dans la beauté des paysages et des traditions des îles Féroé ? Grâce à une plume poétique, l’auteure nous balade entre Mykines, Skuvanes ou autres endroits qui nous sont étrangers, entre ses parents et grands-parents, ...

Numéro 601 - dĂ©cembre 2020[Livres]

Ne plus jamais marcher seuls

Laurent Seyer

Avec la verve d’un René Fallet, Laurent Seyer nous offre une lecture réjouissante, drôle, un pur moment de déconnexion. Ne plus jamais marcher seuls raconte une tranche de vie de Noémie Strauss, caricature de la Parisienne branchée, que l’on imagine désespérément communicante sur les ...

Numéro 601 - dĂ©cembre 2020[Livres]

La très mirifique et déchirante histoire de l’homme qui inventa le livre de poche

Rolf Potts

J’aime beaucoup les éditions Incultes. Ce petit livre est l’occasion de les citer. En 57 pages, Rolf Potts raconte l’histoire d’Emanuel Haldeman-Julius, éditeur des « petits livres bleus » aux États-Unis : 300 millions de livres à bas prix, souvent controversés, ont ainsi ...

Numéro 601 - dĂ©cembre 2020[Livres]

Édito – Le plaisir du temps long

Nous aurons ces prochaines semaines des soirées encore et toujours confinées où, à la faveur d’une lumière tamisée, lorsque la nuit vient mordre la fin du jour, demeure le plaisir de remplacer l’écran par le texte pour se laisser bercer par un imaginaire de circonstance. Les textes ...

Numéro 597 - juillet 2020[Livres]

Tracts de crise
Un virus et des hommes

Collectif

Ce n’est pas nécessairement le livre conseillé pour passer un bel été. Pendant le confinement, des personnalités ont rédigé des pages sur leur ressenti ou leur analyse. Ces pages ont été mises en lignes gratuitement. Je ne suis pas parvenu à les lire lors de leur diffusion quotidienne. ...

Numéro 597 - juillet 2020[Livres]

Le bilan de l’intelligence

Paul Valéry

Voici un texte court, une conférence prononcée le 16 janvier 1935 par Paul Valéry à l’université de la revue des Annales politiques et littéraires, qui ne peut laisser indifférent. La conclusion en est simple : le bilan de l’intelligence est un sport intellectuel qui consiste dans le ...

Numéro 597 - juillet 2020[Livres]

Richesse oblige

Hannelore Cayre

L’été est propice à la lecture des polars. Le dernier d’Hannelore Cayre ne rompt pas avec le style direct et cru de ses premiers romans, Commis d’office ou Ground XO. On aime ou on n’aime pas, personnellement je m’en délecte. Richesse oblige est sur ce point une petite prouesse ...

Numéro 597 - juillet 2020[Livres]

Je vais passer pour un vieux con
Et autres petites phrases qui en disent long

Philippe Delerm

Je vais passer pour un vieux con mais je n’avais pas lu de livre de Philippe Delerm depuis 20 ans et Le portique. J’avais retenu, au hasard d’un de ses romans, une phrase sur le snobisme qui consistait à ne pas pouvoir avouer, pour un professeur de lettre, ne pas aimer Raymond Devos. ...

Numéro 597 - juillet 2020[Livres]

Un jour d’été que rien ne distinguait

Stéphanie Chaillou

La quatrième de couverture est trompeuse. Elle évoque l’enfance de Louise, qui ne sera ni pauvre, ni triste, ni résignée. L’histoire d’une enfant à la recherche de ce qu’elle va devenir jusqu’à un jour d’été que rien ne distinguait. Ce livre est un poème, un ensemble de scènes ...

Numéro 597 - juillet 2020[Livres]

Édito – L’étĂ© en poches et en libertĂ©

L’été est le plus souvent une période de lectures vagabondes… On pioche dans sa bibliothèque des livres oubliés, les poches ajoutés après une visite chez le libraire, le dernier opus de l’un de nos auteurs favoris… On parcourt ceux offerts par des amis, on se permet des libertés ...

Numéro 595 - avril 2020[Livres]

La Tyrannie des algorithmes

Michel Benasayag

Dans ces conversations de Michel Benasayag avec Régis Meyran, il n’est pas question de nier l’utilité des algorithmes dans certaines situation mais de réfléchir sur la place de l’homme face à l’intelligence artificielle (la « male nommée » selon le penseur). En trois dialogues ...