Numéro 601 - dĂ©cembre 2020livres

Elias Portolu

Grazia Deledda

Prix Nobel de littérature 1926, l’écrivaine italienne Grazia Deledda est rééditée en format poche par les éditions Cambourakis. Elias Portolu, c’est l’histoire d’un amour impossible entre le héros, qui donne son nom à l’œuvre, et Maddalena, qui va épouser son frère. Le roman décrit la Sardaigne du début du XXe siècle, où les coutumes, le poids du clan, les liens fraternels n’estompent par l’irrémédiable attirance des personnages. L’issue dramatique pointe dès les premières pages, elle arrivera sans surprise.  Elias Portulu est un texte classique, tant finalement par l’absence d’originalité de l’histoire, maintes fois traitée, que par la maîtrise du style. Mais quitte à lire un de ces textes à l’histoire semblable, autant lire celui-là. Grazia Deledda, au fil des pages, nous rappelle que nos sentiments sont, somme toute, d’une grande banalité tant ils sont identiques quels que soient l’époque et le lieu. « Le temps jetait un voile sur la joie d’Elias. Un jour de la seconde semaine, il s’aperçut qu’il retombait dans la tristesse : c’était comme si la main d’un monstre invisible l’empoignait par la nuque ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.