Numéro 516 - mai 2012(dossier)

Le changement

Le changement, les hospitaliers le vivent au quotidien ; il leur est familier tant il devient permanent. Tantôt né d’un cadre législatif et réglementaire en constante évolution (dès 1991, dans son rapport public, le Conseil d’État déplorait la « logorrhée législative et réglementaire » et l’instabilité « incessante et parfois sans cause » des normes), tantôt issu de la turbulence de l’environnement économique, financier et social, le changement est souvent aussi le fruit de l’évolution des techniques, des pratiques et de la volonté des professionnels eux-mêmes d’améliorer leurs performances. Ce numéro de Gestions hospitalières, tout en mettant en exergue une interrogation sur l’acceptabilité de l’incertitude liée à la perte de repères de professionnels sous pression dans un hôpital en tension, veut aussi illustrer la multiplicité des initiatives et une formidable capacité d’adaptation. Un récent article (juin-juillet 2012) de Synergie, la revue de l’Association québécoise d’établissements de santé et de services sociaux, intitulé « La pensée collective au service de chacun », illustre ainsi l’apport des groupes de développement pour cadres dans l’initiative et l’accompagnement du changement et le partage d’expérience.

Partagé, respectueux des valeurs fondamentales qui fondent l’action publique, le changement est ainsi associé à la vie et à la dynamique de l’évolution. Le changement est inévitable dans une société de progrès, disait Benjamin Disraeli.