Numéro 594 - mars 2020expérience

Organisation

Configuration d’une structure logistique

Les choix du CHUM

Dans un précédent article, les auteurs retraçaient la récente évolution des activités de la logistique hospitalière dans le réseau québécois de la santé(1). L’une de leurs conclusions était que les directions logistiques des établissements de santé québécois avaient vu le champ de leurs responsabilités s’accroître tout en devenant dans plusieurs cas un membre à part entière du comité de direction de l’établissement. Ces transformations organisationnelles avaient été suggérées en 2015 par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), qui s’inspirait alors de pratiques ayant cours ailleurs, mais aussi de choix de quelques hôpitaux dans les années précédant la réforme du réseau. Le centre hospitalier de l’université de Montréal (CHUM) était l’un de ces établissements précurseurs… 

Le développement d’une direction approvisionnement et logistique en 2012 au CHUM n’était qu’une des dimensions d’une transformation plus en profondeur du rôle de cette fonction dans l’établissement. En ce sens, le tableau de la page suivante présente des données qui démontrent l’évolution des activités d’approvisionnement(2) et de logistique au CHUM entre les années 2005 et 2019. Cette période correspond au passage de l’adjointe au directeur général adjoint(3) à la tête des activités de gestion de l'approvisionnement et de la logistique du CHUM.  L’idée de créer une direction de l’approvisionnement et de la logistique (DAL) a germé dans la tête de l’adjointe au directeur général adjoint assez rapidement après son entrée en poste en 2005. Avant de formuler cette demande, elle jugeait nécessaire de réorganiser d’abord les services sous sa responsabilité afin d’en rehausser la performance. En effet, à cette époque les activités de gestion de l’approvisionnement étaient scindées sur chacun des trois sites du CHUM (tableau), chacun ayant ses pratiques. Il y a donc eu une fusion de ces services et une fusion des systèmes ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.