Numéro 612 - janvier 2022dossier

réflexion

Transformation écologique

La perception des professionnels de santé

En France, quelques établissements de santé ont impulsé des dynamiques favorables au développement durable. Cette démarche ne mobilise que quelques professionnels de santé exerçant dans ces établissements, sans que les raisons de cette faible mobilisation soient clairement identifiées. C’est dans cette logique que l’association Agir durablement en santé en Nouvelle-Aquitaine (ADSNA) a mis en œuvre une étude permettant de recueillir les connaissances, attitudes et pratiques des professionnels de santé hospitaliers et de préciser leurs attentes.

Les constats du 6e rapport d’évaluation du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec), publié en août 2021, sont alarmants(1). Tous les secteurs de l’économie ont le devoir de se mobiliser autour des objectifs de développement durable (ODD) et de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). L’adoption d’une feuille de route pour le système de santé, cinquième émetteur de GES mondial, a été discutée lors de la 26e Conférence annuelle des parties des Nations unies sur les changements climatiques (COP 26), qui s’est tenue en novembre 2021 à Glasgow(2). Il s’agit d’engager le secteur dans un fonctionnement pleinement en lien avec les objectifs de réduction des émissions de GES, les ODD et l’agenda 2030 (ou « agenda 21 »). Dans le rapport du Shift Project, intitulé « Décarboner la santé pour soigner durablement » et publié en novembre 2021, les émissions de GES du système de santé français ont été évaluées à près de 8 % des émissions nationales(3). Dans ce contexte, les critères de développement durable inscrits dans la certification HAS et le renforcement des politiques ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.