Numéro 535 - avril 2014dossier

RĂ©flexion

Si tout le monde manage, qui dirige ?

La diffusion du management est chose acquise dans toutes les strates des organisations. La plupart des employĂ©s, cadres, adjoints et mĂŞme directeurs, s’empressent d’acquĂ©rir un brevet de management – tel le dernier gadget Ă  la mode – pour se rassurer dans la capacitĂ© Ă  donner un sens Ă  leur action. DĂ©sormais, le management signifie tout et son contraire : diriger, piloter, ordonner, savoir obĂ©ir Ă  son supĂ©rieur, encadrer, dire bonjour le matin Ă  ses collègues, trouver la bonne distance, rĂ©soudre un conflit, rester ferme et sympathique… C’est selon le modèle. On manage tout et son contraire : soi, ses Ă©quipes, la qualitĂ©, l’interculturel, les projets, le changement, l’innovation, les risques, le slow, la proximitĂ©, la performance, le design, le tourisme et… le management. Mais dĂ©jĂ  le postmanagement arrive sous la forme du facteur humain. La boucle est bouclĂ©e, car il s’agit de comprendre comment fonctionnent les hommes. Et on n’a pas fait mieux depuis des siècles.

Si nous prenons au sérieux l’essence du management comme diffusion d’une certaine forme de rationalité (1), nous pouvons faire l’hypothèse que celle-ci sera relativement bien partagée. Peut-on échapper au management ? En effet, la rationalité n’est rien d’autre qu’une des modalités de compréhension de chaque individu, et une manière d’appréhender son environnement. Par conséquent, nous voyons déferler plusieurs vagues : diffusion massive des concepts du management du directeur au médecin en passant par les cadres et tout agent ; multiplication des formations ou séminaires dispensés à chaque catégorie de personnes persuadées de pouvoir manager partout et tout le temps ; augmentation conséquente du nombre d’organismes universitaires ou de conseils privés pour offrir de quoi alimenter les salariés en mal de formations rassurantes. La réflexion qui nous intéresse ici est l’enjeu de la diffusion des théories managériales à l’ensemble des acteurs de l’hôpital. Après plusieurs années de communication autour du management, il semble en effet paradoxal de confier à chaque agent la position de manager. On entend ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.