Numéro 528 - septembre 2013dossier

Zoom

Le privé non lucratif structure ses dynamiques d’optimisation des achats

Après plusieurs étapes de mobilisation et de partage des connaissances, notamment avec la mise en place d’une plate-forme électronique interactive (plateforme-achats-fehap.fr), plusieurs structures achats ont été constituées dans le secteur du privé non lucratif. Ainsi, des structures associatives de rationalisation des achats (Sara) ont été initialisées à partir des délégations régionales de la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne (Fehap) à partir de fin 2011.

Cinq sont aujourd’hui en place : Île-de-France, Centre Est (Rhône-Alpes et Franche-Comté), Néphro, PACA et Aquitaine. D’autres Sara sont par ailleurs en cours de création, notamment pour La Réunion. Les membres fondateurs de l’ensemble des Sara, au nombre de soixante, sont des adhérents de la Fehap du secteur sanitaire, social et médico-social, afin que la représentativité de la diversité des adhérents de la Fehap soit assurée. Ainsi, les marchés passés doivent correspondre autant aux besoins des établissements sanitaires que médico-sociaux ou encore sociaux. Parmi les marchés passés, certains comme l’intérim ont été également structurants d’un point de vue organisationnel, dans la mesure où ce sujet, traité traditionnellement exclusivement par les ressources humaines, échappait aux réflexions et méthodologies des achats. L’objectif de ces structures est donc double : aider les adhérents de la Fehap à générer les économies demandées par les pouvoirs publics et contribuer à la nécessaire professionnalisation des acteurs au sein des établissements et services. Ce second point est également porté avec l’aide ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.