Numéro 621 - décembre 2022expérience

recherche

Le lean en santé

Un nouveau levier du management de la qualité

L’hôpital public est à bout de souffle. Il doit innover pour prospérer. Le concept du lean management, considéré comme un moyen de rationaliser l’organisation en se basant sur le « juste à temps » pour limiter le gaspillage et sur l’amélioration continue, peut l’aider à se renouveler, attirer et fidéliser personnels et patients. Explications.

L’évolution des différentes certifications pour la qualité des soins hospitalière n’a pas laissé la possibilité aux professionnels de s’approprier la démarche : le référentiel d’évaluation de certification des établissements de soins mené par la Haute Autorité de santé (HAS) n’a eu de cesse d’évoluer trop rapidement. Sans compter que les hôpitaux ont une pression de résultats sur la qualité émanant des tutelles et qu’ils doivent élaborer divers contrats avec l’agence régionale de santé (ARS) – contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM) et contrat d’amélioration de la qualité et de l’efficience des soins (Caqes) –, pour bénéficier de dotations financières publiques (dispositif d’incitation financière à l’amélioration de la qualité - Ifaq). Les soignants ont d’ailleurs maintes fois dénoncé une parodie, un simulacre de la démarche qualité et de la certification, en plus de la charge de travail supplémentaire que cela occasionne. Le lean management serait le moyen de rationaliser l’organisation des hôpitaux en se basant à la fois sur le « juste à temps » pour limiter le gaspillage ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.