Numéro 551 - décembre 2015graph

Santé connectée

La médecine sans médecin ?

Ou l’industrialisation au service de l’humanisation

Pour le Pr Guy Vallancien, on assiste à un repositionnement professionnel des médecins et à une nouvelle pratique de la médecine au regard de l’arrivée des nouvelles technologies de l’information et de l’intelligence artificielle.

Le médecin de demain sera plus proche du coach en santé revenu à une relation personnalisée et prédictive avec son patient : « La science est en train de libérer le praticien des actes techniques et administratifs au profit de son vrai rôle de conseiller et de confident, lié à l’expérience intime des malades qu’il accompagne. La média-médecine, c’est-à-dire la médecine médiatisée par le recours aux moyens numériques, va changer la bonne vieille médecine de papa pour entrer dans l’ère de la nouvelle médecine computerisée et dématérialisée. » Cette média-médecine n’en est qu’à ses débuts. Il ne s’agit plus aujourd’hui de soigner une maladie mais d’anticiper sa survenance : « Les maladies sont devenues muettes, détectées tôt bien avant que la souffrance ne vienne signaler un désordre corporel. Double bénéfice pour les malades d’être pris en charge à un stade précoce avec des effets collatéraux nuisibles diminués d’autant. Qui peut décemment oser s’élever contre une telle victoire acquise pas à pas pour le mieux-être des malades ?  » Des bouleversements gigantesques de la pratique médicale ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.