Numéro 609 - octobre 2021dossier

recherche

La médecine génomique horizon 2025

Le plan France Médecine génomique 2025 (PFMG 2025)(1) a été lancé en 2016 à la demande du Premier ministre. Piloté par l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (Aviesan), il vise à intégrer la médecine génomique dans le parcours de soins des patients, afin de personnaliser davantage leur prise en charge diagnostique et thérapeutique. Le PFMG 2025 donne un accès équitable au séquençage du génome complet en pratique clinique, dans un continuum soin/recherche. Initialement déployé pour les patients atteints de cancers ou de maladies rares, avec l’ambition d’en faire bénéficier plusieurs dizaines de milliers patients par an, ce plan sera étendu aux maladies communes en fonction de l’évolution des connaissances.

Dans les maladies rares, il s’agit avant tout de lutter contre l’impasse diagnostique en identifiant la cause génétique de la maladie. Les maladies rares constituent un enjeu majeur de santé publique, avec 3 millions de personnes touchées par 7 000 maladies différentes en France, dont 80 % ont une origine génétique(2). On estime que la moitié des patients atteints d’une maladie rare restent sans diagnostic précis. L’établissement d’un diagnostic génétique causal apporte pourtant de nombreux bénéfices aux patients et à leurs familles : identifier les causes de la maladie, établir un pronostic plus précis, éviter de nombreux tests diagnostiques plus ou moins invasifs, prévenir des complications connues, faciliter l’obtention d’aides spécifiques, se mettre en lien avec des personnes affectées par la même pathologie. La réduction de l’errance et de l’impasse diagnostique est d’ailleurs un des axes du plan national Maladies rares 2018-2022 (PNMR 3)(3). Dans les cancers, il s’agit principalement d’adapter les traitements aux variations génétiques tumorales, tout en les adaptant également au patrimoine génétique des ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.