Numéro 607 - juillet 2021dossier

expérience

Contrôles, inspections et certifications

L’expérience du CHU de Clermont-Ferrand

Le CHU de Clermont-Ferrand, établissement de 1 932 lits et places, est l’un des quatre CHU de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Établissement support du GHT Territoire d’Auvergne – composé de 14 établissements sanitaires de l’Allier et du Puy-de-Dôme –, il emploie plus de 7 000 agents et dispose d’un budget d’exploitation annuel de 750 millions d’euros. À l’instar de l’ensemble des établissements sanitaires de son envergure, le CHU de Clermont-Ferrand est soumis à de multiples contrôles, inspections, accréditations ou certifications, dont tous ne relèvent pas de la direction de la qualité, de la gestion des risques et des droits des usagers.  

Le pôle de biologie médicale et d’anatomie pathologique pilote complètement et en parfaite autonomie la démarche d’accréditation Cofrac à laquelle ils sont soumis(1) et les responsables des secteurs d’activité sont chargés de suivre les contrôles et inspections qui impactent leurs domaines. De même, les missions qui peuvent être diligentées par les autorités de tutelle telles que l’Inspection générale des affaires sociales (Igas), ou l’Agence nationale d’appui à la performance (Anap) – gestion des lits, bloc opératoire, etc. – ou encore un contrat de retour à l’équilibre financier (Cref) seront directement gérés par les directions des sites et/ou par une direction fonctionnelle désignée pour la conduite du projet ou de la mission. Pour les contrôles relevant de la sécurité incendie, la direction des travaux, de l’environnement et de la sécurité (DTES) est organisée pour suivre le dispositif sur les trois sites du CHU. L’établissement a ainsi élaboré un schéma directeur général de mise en sécurité qui détaille en quatre phases les étapes des travaux de désamiantage et de mise aux normes incendie du bâtiment situé ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.