Numéro 565 - avril 2017dossier

Efficience

La prévention des atteintes aux personnes, aux biens et aux informations

Les récentes annonces du ministère de la Santé engageant des moyens financiers pour renforcer la sécurité des établissements de santé soulignent l’importance des menaces actuelles pesant sur la société. Entre le renforcement des moyens techniques pour limiter les intrusions, la formation des responsables de sécurité et l’acculturation des soignants aux nouveaux réflexes de vigilance, les hôpitaux doivent désormais se mobiliser rapidement. Le soin n’est plus une limite aux conflits, aux menaces ; l’hôpital n’est plus sanctuarisé. C’est donc une culture inédite qu’il s’agit de diffuser pour faire de la sécurité une nouvelle donne de la qualité hospitalière. Témoignage d’Arnaud Poupard, commissaire de police, anciennement chargé de l’Observatoire national des violences en milieu de santé et, depuis septembre 2016, conseiller pour la sécurité auprès du directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris.

La France est menacée sur son territoire. La menace est élevée et nous considérons qu’il est utile d’envisager des hypothèses d’attentats de masse, multimodaux, multisites et multidépartements. L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), au regard de sa taille et de ses particularités tant géographiques que fonctionnelles, est concernée spécifiquement. La fonction de responsable de la sécurité générale conduit à évaluer les risques et à préconiser les mesures prioritaires de réduction de ces risques. L’objectif est de réduire la fréquence et la gravité des faits, voire de réduire fortement la possibilité de survenue de certains événements graves qui mettraient massivement en péril la vie des patients et victimes accueillis dans nos hôpitaux ainsi que de nos personnels. J’ai pu, dans mes précédentes fonctions au ministère de la Santé, parcourir le territoire afin d’assister les établissements qui le souhaitaient dans le développement de leur politique de prévention des atteintes aux personnes, aux biens et aux informations. Les visites ainsi effectuées m’ont permis de recueillir de très nombreuses bonnes pratiques en ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *