Numéro 580 - novembre 2018dossier

CHU de Nantes et Rennes

Le patient, coacteur de la qualité et la sécurité des soins

L’objectif de l’étude résumée ici était de recenser et de décrire à l’échelle locale d’établissements de santé, les CHU de Nantes et Rennes, les pratiques des professionnels de santé visant à impliquer les patients, leur entourage ou les représentants de patients dans l’amélioration continue de la qualité et la sécurité des soins. Le but était de mettre en exergue et de valoriser les initiatives, personnelles ou collectives, des professionnels de terrain au sein d’un établissement hospitalier qui s’inscrivent dans la démarche de développement de la participation des patients au système de santé. 

Il existe aujourd’hui une authentique volonté de poursuivre la réforme du système de santé dans le sens de la promotion de l’implication des patients et de leurs représentants à chaque niveau de son fonctionnement, comme l’indique l’axe IV de la Stratégie nationale de santé à l’horizon 2022(1). Cependant, relativement peu d’études ont examiné les modalités concrètes de la participation des patients en dehors du domaine macro-organisationnel de la gouvernance des politiques de santé ou, à l’opposé, micro-clinique de leurs propres parcours de soins. Au niveau intermédiaire moins décrit, à l’interface du niveau micro-organisationnel décrit par V. Ghadi et M.-F. Valois-Bourricand(2) et du niveau méso du modèle conceptuel montréalais adapté de Carman et al.(3), les patients s’engagent pourtant au bénéfice de la collectivité, pairs ou autres usagers, notamment au sein des services et unités de soins des établissements hospitaliers, aux côtés des professionnels de santé dans les différents domaines que leurs pratiques recouvrent (dispensation des soins, recherche, formation, amélioration de la qualité des soins). Les démarches ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.