Numéro 597 - juillet 2020covid-19

retour d’expérience

Gestion des lits en Île-de-France

Une cellule régionale de recherche de lits

La gestion des lits est une thématique bien antérieure au Covid-19. Elle a été ces dernières années au centre de plusieurs plans nationaux ou régionaux successifs, dans un contexte de contraintes multiples pour les établissements de santé et de volonté d’un « virage ambulatoire ». Cette problématique n’est pas une spécificité française et l’aval des urgences est un enjeu majeur dans plusieurs pays. L’Île-de-France avait posé avant la crise les principes d’un projet régional ambitieux basé sur un objectif dur de santé publique : « zéro brancard pour les patients en attente d’hospitalisation ». La mise en place d’un dispositif de « bed management » a depuis longtemps été identifié comme un outil essentiel pour l’amélioration de la prise en charge des patients, notamment au niveau des urgences, avec une diminution du temps de passage avant hospitalisation, un facteur lié à la mortalité. Les auteurs décrivent ici un dispositif de gestion active des lits, non plus à l’échelle d’un établissement mais à celle d’une région.

La région Île-de-France n’a pas été épargnée par l’épidémie de Covid-19, avec près de 40 % des personnes hospitalisées en France. Un défi organisationnel complexe s’est imposé avec la montée rapide du besoin en lits de réanimation, d’hospitalisation conventionnelle, pour la prise en charge des patients atteints par la maladie. Ce besoin a rapidement dépassé les capacités journalières des établissements de santé, forçant les acteurs à avoir une approche coordonnée, centralisée de la gestion des lits. En mars 2020, face à une croissance exponentielle de la demande de lits, plusieurs décisions majeures ont été prises par l’agence régionale de santé d’Île-de-France (ARSIF) afin d’essayer d’éviter les situations de carence de ressources et de choix éthiques de certains pays. La mise en place d’un dispositif régional de gestion des lits a fait partie de ces décisions, tout comme l’augmentation massive du capacitaire en lits de soins critiques ou aux évacuations vers d’autres régions. Ce type de dispositif n’a jamais été mis au niveau d’une région entière, notamment lors d’une crise sanitaire d’envergure. Au pic ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.