Numéro 627 - juin 2023dossier

dispositif

Violences conjugales

Accueil des victimes et préplainte simplifiée au CHU de Clermont-Ferrand

Le 12 janvier 2022, le CHU de Clermont-Ferrand a signé avec le procureur de la République, les services de l’État, de la police et de gendarmerie un protocole d’accueil et de prise de préplainte simplifiée des victimes de violences conjugales. Si l’humilité s’impose eu égard aux derniers chiffres de l’étude nationale des morts violentes au sein du couple(1), ce dispositif, qui tend à se répandre sur le territoire national, permet toutefois de mesurer les avancées dans la prise en charge des victimes.

En 2021, en France, les services de police et unités de gendarmerie ont enregistré 208 000 victimes de violences commises par leur partenaire ou ex-partenaire, soit une augmentation de 21 % par rapport à 2020(2), année pour laquelle les violences conjugales ont été, comme nous avions pu le craindre avec les confinements successifs, tristement d’actualité. En début d’année 2023, au CHU de Clermont-Ferrand, les équipes des urgences adultes recensent une victime de violences conjugales toutes les semaines.  La préplainte simplifiée Favoriser la révélation des faits et l’accompagnement des victimes, telle est l’ambition affichée, et légitime, de la lutte contre les violences conjugales. Dans le sillage du Grenelle contre les violences conjugales, le dispositif de la préplainte simplifiée en est l’une des parfaites illustrations. Innovation de la circulaire du garde des Sceaux du 9 mai 2019, la préplainte simplifiée permet à la victime qui se présente aux urgences et qui indique avoir fait l’objet de violences conjugales de remplir un formulaire qui est transmis directement aux services d’enquête. Ce formulaire recueille principalement ...

Identifiez-vous ou créez un compte si vous ne l'avez pas encore fait. Cela vous permet de :

  • Lire la suite des articles gratuits (marqués d'une puce verte).
  • Lire la suite des articles payants (marqués d'une puce rouge).

Pour les abonnés, pensez à bien renseigner dans votre profil votre numéro d'abonné pour activer la lecture des articles payants.