Numéro 486 - mai 2009dossier

Alzheimer

L’accompagnement à domicile, un enjeu pour demain

La maladie d’Alzheimer constitue la cause principale d’entrée en dépendance et la pathologie démentielle la plus fréquente (deux tiers des cas recensés en France). Si l’on inclut l’entourage familial, 3 millions de personnes sont aujourd’hui directement touchées par la maladie d’Alzheimer. Quarante pour cent des malades d’Alzheimer avérés vivent et souhaitent rester le plus longtemps possible, et dans de bonnes conditions, à leur domicile, principal repère structurant et lieu de mémoire. L’accompagnement à domicile de qualité, un enjeu pour demain.

Les chiffres concernant le nombre de personnes malades d’Alzheimer sont très variables d’une étude à l’autre en fonction des critères choisis, malades diagnostiqués ou malades « supposés » en fonction de la prévalence, sachant que nombre d’entre eux, notamment les plus âgés, ne sont pas diagnostiqués. Selon un rapport de l’Office parlementaire d’évaluation des politiques de santé (Opeps) publié en 2003, on peut estimer le nombre de sujets atteints de maladie d’Alzheimer (ou troubles apparentés) en France métropolitaine à 855 000 personnes. Chaque année, 225 000 nouveaux cas sont déclarés ; 72 % des malades sont des femmes et des personnes de 80 ans ou plus pour 73 %. Le nombre de malades pourrait atteindre 1,3 million en 2020, soit une progression d’environ 50 % en une dizaine d’années. La maladie d’Alzheimer constitue la cause principale d’entrée en dépendance et la pathologie démentielle la plus fréquente (deux tiers des cas recensés en France). Si l’on inclut l’entourage familial, 3 millions de personnes sont aujourd’hui directement touchées par la maladie d’Alzheimer. Selon l’étude Paquid (1) effectuée en 2003, ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.