Numéro 572 - janvier 2018dossier

troubles mentaux sévères

Réhabilitation psychosociale

Des outils thérapeutiques pour favoriser le rétablissement

Les outils thérapeutiques de la réhabilitation psychosociale permettent de renforcer les capacités des personnes ayant des troubles mentaux sévères (schizophrénie, bipolarité, autisme…). Ils doivent être offerts à toute personne présentant de tels troubles afin de lui (re)donner une place sociale plus valorisée et l’appropriation de son propre devenir.

Les troubles mentaux sévères, dont la schizophrénie, touchent 3 à 4 % de la population (1). Leurs conséquences économiques sont directes (coût du traitement) et indirectes (réduction de la capacité à travailler et recours aux aides sociales) (2), à l’origine d’un lourd fardeau pour les personnes concernées, leurs proches et toute la société. Favoriser le rétablissement La recherche et le maintien d’une rémission symptomatique ne sont pas des objectifs suffisants en santé mentale. Il faut aussi rendre à la personne son statut de sujet et sa place dans la société en tant que citoyen à part entière. La reprise du contrôle de sa propre trajectoire et l’accès à des responsabilités favorisent l’espoir, une place sociale plus valorisée et l’appropriation de son propre devenir. Si de nombreux déterminants du rétablissement dans les troubles mentaux sévères sont subjectifs, des travaux scientifiques ont permis de mettre en évidence le rôle de facteurs objectifs, pouvant faire l’objet d’une évaluation fonctionnelle. Le rétablissement est un phénomène complexe qu’il est nécessaire d’appréhender en distinguant ses ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *