Numéro 575 - avril 2018dossier

parcours de soins

L’interopérabilité des logiciels métiers

Pour une communication efficiente et une autonomie professionnelle

La dernière loi de « modernisation » du système de santé de janvier 2016(1) a introduit la notion d’« équipe de soins primaires » (ESP), qui va au-delà de celle de « maison de santé pluriprofessionnelle » (MSP)(2) et devrait pouvoir constituer un levier puissant de réorganisation aux niveaux local et régional de notre système de soins ambulatoires. Par ailleurs, il est vraisemblable que le « virage ambulatoire »(3), concept canadien tant annoncé et espéré pour nos organisations hospitalières, ne soit guère réalisable en toute sécurité sans cette réorganisation en profondeur du système de soins de premiers recours, lequel constitue à la fois l’amont et l’aval du système hospitalier, selon le nouveau paradigme de « parcours de soins »(4).

Pour se constituer et structurer rapidement leur travail de coordination autour d’une patientèle commune, les équipes de soins primaires ont besoin d’une part de systèmes d’information (SI) communs, sécurisés et souples, d’autre part d’un financement minimal pour rémunérer le temps de coordination. L’« accord conventionnel interprofessionnel » (ACI) signé en juillet 2017(5) constitue ainsi une avancée majeure, car il pérennise des modes expérimentaux(6) de financement des équipes, avec un accroissement important de la part attribuée justement à la fonction de coordination. Ce financement ne serait cependant à terme possible que si les équipes investissent dans un logiciel « pluriprofessionnel » unique censé répondre au cahier des charges de la labellisation niveau 2 (dit « avancé ») de l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (Asip Santé) - Asip V2(7). Or, force est de constater que les propositions logicielles actuelles qui répondraient à ce cahier des charges, peu nombreuses et prétendument pluriprofessionnelles, ne répondent pas à cette exigence de souplesse et de fonctionnalité. L’idée actuelle ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *