Numéro 597 - juillet 2020réflexion

Zoom

Les dépenses publiques hospitalières dans l’UE

Comparaison n’est pas raison mais les comparaisons internationales, en dépit de leur fragilité intrinsèque, peuvent permettre de trouver des idées, qui doivent être approfondies, pour améliorer l’efficience des services publics. Dans cet esprit et dans la perspective du Ségur de la santé et du plan d’urgence en faveur des hôpitaux annoncés par le gouvernement, le présent article a pour objet de mobiliser les données rassemblées par l’OCDE sur les systèmes de santé pour comparer les dépenses publiques consacrées aux hôpitaux en France et dans les autres pays européens. D’autres sources de comparaisons internationales pourraient être utilisées, comme les statistiques publiées par Eurostat, mais la base de l’OCDE a l’avantage de fournir des données plus détaillées et, en principe, cohérentes.

Les données de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sont regroupées en trois ensembles : les dépenses totales, les dépenses de personnel et les capacités de production de soins. Les dépenses totales La base de données de l’OCDE permet d’isoler la part des dépenses des hôpitaux, publics et privés, qui est financée par des « régimes publics et/ou obligatoires d’assurance », c’est-à-dire par l’État, les collectivités locales, l’assurance maladie publique et obligatoire et les assurances privées obligatoires. L’expression « dépenses publiques hospitalières » désigne ici un champ plus large que celui des dépenses publiques au sens strict puisqu’il recouvre également les dépenses financées par des assurances privées obligatoires. Dans la nomenclature de l’OCDE, les autres dépenses hospitalières sont financées par des assurances privées facultatives ou directement par les ménages (restes à charge). Même exprimées dans une monnaie commune, les dépenses d’un petit pays et d’un grand pays ne peuvent être comparées directement. Il faut les rapporter à un indicateur des tailles ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.