Numéro 544 - mars 2015expérience

Évaluation

Le conditionnement unitaire des médicaments

Impact financier et d’usage

Le conditionnement unitaire des médicaments forme orale sèche est un élément important de la sécurisation du circuit du médicament. Il permet de façon simple de lire des informations clés qui concourent à donner le bon médicament, au bon dosage, par la bonne voie pour le bon patient et au bon moment. Dans le cadre du groupement d’achat pharmaceutique Garonne, les auteurs ont voulu évaluer, pour une campagne d’appel d’offres, l’impact financier du choix du conditionnement unitaire, connaître la proportion de médicaments en conditionnement unitaire achetés par rapport à tous les médicaments forme sèche et en dresser le bilan.

La présentation en conditionnement unitaire (CU) des spécialités pharmaceutiques, pour les formes orales sèches, répond à une demande des établissements de santé pour satisfaire aux exigences de sécurisation du circuit du médicament ainsi qu’au développement de la dispensation à délivrance nominative (DDN). Différentes mesures réglementaires ont été prises antérieurement à la mise en place des contrats de bon usage des médicaments dans l’objectif de favoriser l’individualisation des doses. La DDN et le CU des médicaments sont considérés par les instances françaises, européennes et américaines comme des contributions à la sécurisation de la prise en charge médicamenteuse des patients par les professionnels de santé (1). Le CU d’un médicament sous forme orale sèche (gélule, comprimé pour les principaux) se définit par la présentation appropriée d’une unité de prise déterminée dans un contenant unidose. Ce conditionnement présente les mentions nécessaires à son identification : dénomination commerciale, dénomination commune internationale (DCI), forme galénique, dosage, numéro de lot, date de péremption, inscription ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.