Numéro 575 - avril 2018avis d’expert

nouvelles technologies

Gagner du temps, gagner en autonomie

Le CHU de Limoges a fait un vrai choix stratégique : le déploiement rapide et massif de la dictée numérique et de la reconnaissance vocale. 500 médecins et 300 secrétaires formés en quatorze mois ! C’est le prélude du plan Hôpital numérique 2018 du CHU. Et déjà d’autres professions demandent l’outil.

«C’est un projet majeur pour l’établissement. On l’attendait depuis longtemps. » L’avis est partagé par le Pr Victor Aboyans, chef du service de cardiologie, et par Alexandre André, directeur adjoint des services informatiques. Au CHU de Limoges, le déploiement du logiciel de dictée numérique et de reconnaissance vocale Anticyclone a été massif et rapide. Quatorze mois pour équiper tous les services de médecine et leurs secrétariats. Et pour former 500 médecins et 300 secrétaires ! « Nous sommes partis du principe qu’il fallait installer l’outil rapidement pour que tout le monde en bénéficie. Sa mise en œuvre a des effets sur les organisations, ce qui nécessite un accompagnement des deux coordonnatrices des secrétariats médicaux », explique Laëtitia Jéhanno, la directrice des relations humaines en charge de la gestion des secrétariats médicaux. Le mode de production des documents du CHU datait. De quarante ans au moins. Et les conséquences étaient connues de nombreux hôpitaux : enregistrements des comptes-rendus des médecins perdus, cassettes qui s’accumulent et génèrent du stress, difficultés à retrouver les ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.