Numéro 500 - novembre 2010(dossier)

Spécial n°500

Ce numéro 500 a été réalisé grâce à la collaboration de quatre jeunes plumes issues de l’École des hautes études en santé publique (EHESP).

• Diplômé de Sciences-Po et de la faculté de géographie de Bordeaux-III, Aderrahim Hammou Kaddour (promotion 47) a toujours voulu participer au développement et à la modernisation de l’hôpital public français. Comprendre l’histoire de l’hôpital, sa culture, ses contraintes et sa spécificité comme système est l’une des raisons qui l’ont conduit à vouloir participer à la rédaction de ce numéro spécial. Il est aujourd’hui directeur du projet du plateau médico-technique du groupe hospitalier Bichat/Beaujon/Bretonneau/Louis-Mourier/Charles-Richet (AP-HP).

Vincent Mangot a débuté sa vie professionnelle en exerçant le métier d’infirmier dans l’univers de la psychiatrie. Fort de ces années d’expérience en tant que soignant, il devient cadre de santé puis entame sa formation de directeur d’hôpital en 2009 (promotion 48). En avril 2011, Vincent prendra ses premières fonctions au centre hospitalier intercommunal Elbeuf/Louviers/Val-de-Reuil, en Seine-Maritime, en tant que directeur adjoint du personnel et des relations sociales.

• Après une formation mi-sciences humaines mi-administrative (classe préparatoire littéraire, licence de philosophie, master Affaires publiques à Sciences-Po), Pierre de Montalembert intègre l’EHESP en 2008 (promotion 47). Actuellement directeur adjoint chargé des affaires générales, de la qualité et des projets au centre hospitalier de Lisieux, dans le Calvados, il se décrit comme un lecteur compulsif, éclectique et impénitent, des qualités mises à profit dans l’exploration de 50 ans d’archives de Gestions hospitalières.

• Après une khâgne et Sciences-Po à Paris, Frédéric Spinhirny (promotion 48) a effectué son stage d’élève directeur d’hôpital à la direction du groupe Cochin/Broca/Hôtel-Dieu (AP-HP), où sa principale mission concernait le suivi du transfert des activités pédiatriques vers Necker suite à l’annonce de la fermeture définitive du site de Saint-Vincent-de-Paul. Frédéric exercera ses premières fonctions en avril 2011 en tant que chargé des affaires financières et du contrôle de gestion aux Hospices civils de Lyon.