Numéro 586 - mai 2019(dossier)

L’externalisation à l’hôpital

Faire ou faire faire : l’externalisation, pour l’hôpital comme pour toute organisation, renvoie à ce dilemme stratégique. 

L’externalisation correspond à la sous-traitance à un prestataire extérieur d’une activité réalisée à l’origine par l’organisation. D’un point de vue théorique et selon les approches, elle peut répondre soit à une logique économique, soit à la volonté d’améliorer l’efficacité de la gestion de certaines activités, soit à de vrais choix stratégiques poussant les organisations à se concentrer sur les activités valorisant le mieux leurs ressources et leurs compétences(1).

À partir des années 70, dans une recherche d’économies d’échelle, l’externalisation à l’hôpital concerne principalement les fonctions supports (restauration, nettoyage…). À la fin des années 90, les fonctions annexes au soin (stérilisation, maintenance…) sont à leur tour concernées(2). Une nouvelle vague semble se dessiner aujourd’hui, qui concerne des fonctions plus proches encore de l’activité de soin et du cœur de métier de l’hôpital (imagerie médicale, pharmacie hospitalière…). Comme dans les mouvements précédents, ces nouveaux développements font souvent l’objet de polémiques et suscitent des réactions variées. Certains défendent l’intégrité de l’hôpital, de la nécessité de sa sanctuarisation, d’autres appellent au respect d’une logique « économique », mêlant recherche d’efficience et enjeux stratégiques.

Au travers de retours d’expériences, d’analyses et de regards croisés, ce dossier spécial sur l’externalisation à l’hôpital a pour ambition d’apporter un éclairage nouveau sur les questions suivantes :

• quels sont les services et les activités concernés aujourd’hui
par l’externalisation ?
• les externalisations sont-elles le résultat de saisie d’opportunités par l’hôpital ou d’une stratégie délibérée ?
• quels sont les facteurs à l’origine de ces décisions ?
• quels sont les points clés de réussite de l’externalisation de services à l’hôpital ? 

Dernière question, et non des moindres : comment bien gérer la relation avec le prestataire ?

Laurent Bourgeon
Professeur associé de stratégie, Essec Business School


(1) J. Barthélémy, « Comment réussir une opération d’externalisation », Revue française de gestion, 2004/4, n°151, pp. 9-30.

(2) B. Pauget, M. Cabrol, J. Lartigau, « L’externalisation dans le système de santé français : éléments d’explication d’un tabou », Recherches en sciences de gestion, 2012/1, n°88, pp. 55-71.