Numéro 541 - décembre 2014analyse

Actualité

CHU et nouvelles régions…

Pour ne pas abîmer l’avenir

Les contours des nouvelles régions sont désormais arrêtés : treize régions remplaceront demain les vingt-deux régions métropolitaines. L’idée n’est pas neuve : en 1999, la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale de Jean-Louis Guigou proposait sept grandes régions ; en 2009, le comité présidé par Édouard Balladur en proposait quinze ; la commission sénatoriale de Jean-Pierre Raffarin, dix en 2013. Et, plus anciennement, rappelons les douze régions reconnues par Proudhon en 1860, les treize ou quatorze (avec l’Alsace-Moselle) de l’historien et géographe Pierre Foncin en 1891, la douzaine d’ensembles régionaux décrits par le géographe Paul Vidal de la Blache en 1903… Il serait vain de rechercher des filiations cachées. Voyons-y plutôt la marque d’une intelligence collective : les vingt-deux, puis vingt-trois, puis vingt-six régions actuelles apparaissent de longue date comme trop nombreuses et, pour beaucoup d’entre elles, trop petites.

La nouvelle carte, telle qu’adoptée en seconde lecture par l’Assemblée nationale le 25 novembre dernier, confirme le regroupement de seize régions en sept nouvelles régions et maintient six régions dans leurs contours actuels (art. 1 du projet de loi adopté) : au titre des regroupements : Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine / Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes / Auvergne-Rhône-Alpes / Bourgogne-Franche-Comté / Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées / Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Basse-Normandie-Haute-Normandie ; restent inchangées : Bretagne / Corse / Centre / Île-de-France / Pays de la Loire / Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’article 2 du projet de loi adopté le 25 novembre prévoit que le nom provisoire des nouvelles régions est constitué de la juxtaposition, dans l’ordre alphabétique, des noms des régions regroupées, à l’exception de la région constituée du regroupement de la Basse-Normandie et de la Haute-Normandie, dénommée « Normandie », et de la région Centre qui, dès la promulgation de la loi, sera dénommée « Centre-Val de Loire ». [encadre_shortcode titre='5338'] Le nom définitif et la fixation du ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.