Numéro 553 - février 2016dossier

Démarche

Charte et gestion informatisée du temps de travail médical

La refonte de la gestion du temps médical est un enjeu stratégique pour l’hôpital en général et pour le corps médical en particulier. Au-delà du cliché du directeur responsable et déjà « coupable » du respect du temps de travail médical et de celui du chef de pôle « releveur de compteurs », il s’agit de favoriser l’intégration des médecins hospitaliers dans un cadre organisationnel qui devrait mieux reconnaître et mieux valoriser leur travail. Une charte du temps de travail médical et l’informatisation de la gestion du temps de travail sont aujourd’hui des outils indispensables pour une prise en charge sanitaire optimale. Application au centre hospitalier Sud-Francilien.

On le sait, l’hôpital et ses dirigeants sont régulièrement soumis à des injonctions contradictoires : assurer la continuité et la permanence des soins 24 h/24 et 365 jours par an. Garantir des conditions acceptables de travail pour le corps médical. Favoriser le progrès technologique, thérapeutique et la recherche. Garantir l’efficience, la qualité et la sécurité. Maintenir la paix sociale. Favoriser l’attractivité tant pour les patients que pour les professionnels. Respecter la réglementation et les droits des patients et des personnels. L’organisation des ressources humaines médicales résulte de la rencontre des impératifs de développement de la performance et de la reconnaissance des conditions de travail. La direction a besoin de connaître les activités du personnel médical afin de les coordonner avec celles du personnel paramédical. De plus, respecter la législation sur le temps de travail nécessite un décompte précis de celui-ci. Ces objectifs s’accompagnent d’une appréhension de la part du personnel médical qui redoute un regard trop appuyé des directions, assimilé à un manque de confiance, voire une surveillance et une ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.