Numéro 575 - avril 2018dossier

Unicancer

Du big data aux objets connectés

Les centres de lutte contre le cancer toujours à la pointe de l’innovation

Avec plus de 140 000 patients pris en charge chaque année et 18 % inclus dans des essais cliniques, les dix-huit centres de lutte contre le cancer (CLCC) du réseau Unicancer génèrent une quantité très importante de données médicales. Le rapport Villani et la stratégie nationale en intelligence artificielle (IA) pointent la nécessaire « meilleure exploitation des données de santé ». De nombreux projets se développent au sein du réseau Unicancer, non seulement pour traiter ces données mais aussi et surtout pour les exploiter en vue d’améliorer la prise en charge des patients, de mieux comprendre les cancers et de faire avancer la recherche. Du big data aux objets connectés : focus sur quelques-uns des projets innovants Unicancer.

Tirer profit des algorithmes pour mieux soigner et guérir nos patients Pour le Pr Patrice Viens, président d’Unicancer, « le réseau exploite depuis plusieurs années les données médicales à des fins de recherche. Nous avons bien conscience que l’intelligence artificielle (IA) va bouleverser nos pratiques et nous développons de nombreux partenariats avec des start-up et des industriels pour intégrer encore plus l’IA au cœur de nos projets. La stratégie nationale annoncée va dans le sens de nos actions ! La machine ne remplacera jamais l’homme mais nous devons tirer profit des algorithmes pour mieux soigner et guérir nos patients. Notre programme Esmé et notre moteur de recherche ConSoRe en sont de belles illustrations. Les projets liés à l’IA fusent dans nos CLCC. Nous avons d’ailleurs inclus cette dimension dans nos critères pour le prochain prix Unicancer de l’innovation et ce sera le thème de nos débats lors de notre convention nationale, en novembre  2018. Du big data aux objets connectés… Nous sommes le seul réseau à proposer aujourd’hui, concrètement, des actions de “digitalisation”. Les résultats de notre récente enquête ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *