Numéro 545 - avril 2015dossier

Interview

Sur le Rocher…

Le centre hospitalier Princesse Grace

Stéphane Valeri, conseiller pour les Affaires sociales et la Santé de Monaco, Marie-Pierre Gramaglia, conseiller pour l’Équipement, l’Environnement et l’Urbanisme de Monaco, et Patrick Bini, directeur du centre hospitalier Princesse Grace, évoquent ici, lors d’un entretien à plusieurs voix, le projet de la reconstruction de l’unique centre hospitalier public de la Principauté.

Quelle est la place du centre hospitalier Princesse Grace dans le système de santé de la Principauté ? Stéphane Valeri - La Principauté de Monaco dispose d’un pôle santé que beaucoup lui envient, tant par la qualité de ses équipes que par le niveau de ses équipements dans de nombreuses spécialités. Des équipements aujourd’hui à la pointe de la technologie et qui le seront bien évidemment demain avec la construction du nouvel hôpital. Avec le centre hospitalier Princesse Grace (CHPG), auquel est accolé désormais le centre de gérontologie clinique Rainier III, le centre cardio-thoracique de Monaco, l’institut monégasque de médecine du sport (IM2S), le centre d’hémodialyse privé de Monaco, mais aussi ses centres spécialisés ou d’imagerie et, bien sûr, ses médecins de ville et l’ensemble des professionnels de ce secteur, la Principauté propose des services de santé de très grande qualité et souvent de niveau mondial. Le CHPG est l’hôpital public disposant de tous les services pour bien soigner l’ensemble des pathologies courantes de la population. Il occupe une place essentielle dans notre système de santé, la première, ...

Identifiez-vous ou créez un compte si vous ne l'avez pas encore fait. Cela vous permet de :

  • Lire la suite des articles gratuits (marqués d'une puce verte).
  • Lire la suite des articles payants (marqués d'une puce rouge).

Pour les abonnés, pensez à bien renseigner dans votre profil votre numéro d'abonné pour activer la lecture des articles payants.