Numéro - juin 2024

enc_2024_268_02

encadré 2 L’apport de la médecine narrative  La médecine narrative a connu une croissance exponentielle ces deux dernières décennies. Partie d’un centre de germination à l’université de Columbia à New York, en 2001, elle est devenue une force internationale pour personnaliser les soins de santé des patients, favoriser la compréhension des récits de maladie des patients et repenser un cadre fort pour la justice sociale des soins aux malades. Les méthodes de la médecine narrative renforcent les capacités des cliniciens à entendre et donner leur pleine valeur aux récits des patients sur leur vie et leur santé. Ces méthodes renforcent également la réflexion des cliniciens sur leurs propres perspectives, désirs et objectifs.  Néanmoins, les soins de santé sont une réussite collective. Un médecin, une infirmière ou un travailleur social peut apprendre, grâce à une formation narrative rigoureuse, à prêter attention aux mots, aux gestes et aux silences des patients pour comprendre ce dont ils souffrent. Mais ce n’est que lorsque les collègues de ce clinicien et les institutions peuvent écouter et honorer les perspectives des patients et des ...

Identifiez-vous ou créez un compte si vous ne l'avez pas encore fait. Cela vous permet de :

  • Lire la suite des articles gratuits (marqués d'une puce verte).
  • Lire la suite des articles payants (marqués d'une puce rouge).

Pour les abonnés, pensez à bien renseigner dans votre profil votre numéro d'abonné pour activer la lecture des articles payants.