Numéro 574 - mars 2018réflexion

qualité

Vers un management paramédical fédérateur

Construire et accompagner le changement

La coordinatrice générale des soins de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), en s’appuyant sur le projet managérial co-créé avec l’encadrement paramédical, impulse une dynamique forte de changement managérial dans un contexte singulier et complexe. Du management au leadership, ou comment faire « bouger les lignes » en partant de l’encadrement de proximité. Les auteurs présentent ici la démarche globale initialisée, construite et pilotée par un large ensemble de professionnels, pour conduire cette évolution.

Une démarche collaborative comme opportunité managériale Le pôle, comme entité organisationnelle apparaît comme vouloir favoriser la collaboration, le dialogue et la communication entre les professionnels pour une meilleure qualité des soins. Organisation transverse, management par projets, gestion des interfaces, réingénierie des processus… le thème du décloisonnement et la recherche d’une meilleure coordination entre les acteurs apparaissent avec force, depuis quelques années, dans les réflexions sur les actions de changement à conduire. Ainsi, l’ordonnance du 2 mai 2005 impose une structuration en pôle, soit par discipline, organe, type de filière ou logique client fournisseur. Cela doit « permettre le décloisonnement des hôpitaux et ainsi, améliorer la prise en charge des patients et la qualité du travail pluridisciplinaire (2) ». Dans les hôpitaux, la direction générale apparaît comme voulant imposer une rigueur financière, alors que les médecins insistent sur leur identité en invoquant la déontologie et le colloque singulier avec le patient. Les personnels soignants, qui réaffirment leurs valeurs humanistes, telles que la prise en ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *