Numéro 572 - janvier 2018expérience

recherche

Le vécu des cadres de proximité en situation de travail

Dans le cadre de son master 2 en sciences de l’éducation, spécialité « formation de formateurs à l’analyse de situations de travail », l’auteure a réalisé une recherche au sein de l’établissement public de santé mentale de la Sarthe dans lequel elle exerce comme cadre de santé formateur à l’institut de formation en soins infirmiers depuis septembre 2015. Elle s’est demandé en quoi le vécu de cadres de santé de proximité en situation de travail influence la perception d’une bonne qualité de vie au travail.

En septembre 2016, au tout début de ma recherche, l’établissement public de santé mentale (EPSM) de la Sarthe est confronté à un certain nombre de points délicats : des tensions institutionnelles à propos de l’entrée ou non dans le groupement hospitalier de territoire (GHT) ; une actualité nationale à propos de burn-out et suicides de professionnels de santé ; la fermeture en octobre 2016 d’une unité d’hospitalisation en lien avec le projet médical et d’établissement : diminution du nombre de lits d’hébergement et difficultés d’accueil des patients en hospitalisation complète ; une diminution du nombre de médecins ; un absentéisme de cadres ; un plan de retour à l’équilibre financier ; une période de certification. J’observe deux terrains professionnels : le centre de formation et l’unité de soins – deux groupes aux enjeux différents, qui ne travaillent pas au même niveau. Concernée par les problèmes de mes collègues cadres, il s’agit pour moi d’appréhender leurs contraintes, d’identifier leur vécu en situation de travail, d’en comprendre l’impact au quotidien sur leur ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *