Numéro 508 - septembre 2011réflexion

Éthique

Un peu de raison dans la folle espérance

Loin de tout jugement définitif, l’objectif de la réflexion éthique est souvent aujourd’hui de repérer l’évolution du champ médical pour essayer de comprendre pourquoi la question éthique surgit paradoxalement (au sens strict) dans cet espace. En effet, il est légitime de penser, en élargissant l’analyse de Levinas quand il repère l’extraordinaire rapport qui s’instaure entre le fort et le faible donc respectivement et symboliquement entre le soignant et le malade, que l’acte médical est immédiatement éthique. Pourtant, si l’on dépasse la logique du « c’est ainsi » qui a tendance à renvoyer dans l’impensé (et donc dans l’impensable) ce à quoi l’on assiste, on ne peut être qu’être extrêmement surpris du succès rencontré par des lieux comme les différents espaces éthiques dont l’objet central est justement de mettre à jour le questionnement éthique induit dans (et par) les actes médicaux.

La question philosophique de la domination de la nature, largement contenue dans la pratique médicale, portée par l’inexorable avancée du progrès, est arrivée à un point paradoxal dans la mesure où ses repères traditionnellement associés à l’idée du bien sont très largement remis en cause. Les impératifs cartésiens ou baconiens qui organisent l’idée même du développement scientifique tout en restant totalement d’actualité – chercher les causes, dépasser les apparences, constituer un savoir cumulatif, communiquer ses observations à l’ensemble de la communauté scientifique, etc. – sont vécus comme participant aussi à un certain chaos. La remise en cause de l’idée de progrès comme l’analyse, entre autres, Dominique Bourg  semble ainsi constituer un des (voire le) facteurs déclenchants de la réflexion éthique. La question n’est plus tant de savoir comment canaliser le progrès – question contenue dans l’affirmation naïve que l’outil n’est rien mais que seul l’usage qui en est fait détermine sa nature – mais presque aujourd’hui d’organiser une éthique de l’empêchement sans pour autant sombrer dans une sorte de ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.